Session Plénière inaugurale : nouvelle mandature.

Nos 17 élus étaient présents ce vendredi 18 Décembre 2015 à Orléans pour la séance inaugurale de la nouvelle mandature.

104
François Bonneau dans l’assemblée, avant son élection à la présidence de la Région.

Nous aurons l’occasion prochainement de vous présenter plus en détail nos élus, les commissions et les instances dans lesquelles ils siégeront dans un article spécialement dédié. 
Sans surprise, François Bonneau a été réélu président avec les voix de son groupe et celles des écologistes. Un président rappelons-le minoritaire en voix (35,5% des voix au 2ème tour, et minoritaire en sièges avec son propre groupe (31 sièges). Il aura besoin tout au long de la mandature de l’appui du groupe EELV pour gouverner.
Lors de la formation des commissions, il a proposé 2 présidences au groupe LR-UDI de Guillaume Peltier (Président du groupe LR-UDI) ce qui montre, comme dans le Nord et en PACA que l’UMPS est bien une réalité, et aujourd’hui le dernier recours d’un système moribond face à la montée de Front National. Sentant le piège, Guillaume Peltier a toutefois refusé.

Philippe Loiseau
Philippe Loiseau

Dans son discours, Philippe Loiseau (Président du Groupe Front National) a remercié nos électeurs et s’est engagé les représenter au cours de ce mandat. SP 18.12.2015 Philippe LOISEAU
Il a conclu en dénonçant les dépenses excessives de la soirée électorale au Conseil régional le 13 décembre, avec champagne, caviar et foie gras ! Les élus socialistes ont beau protester, l’affaire n’en restera pas là, car nous avons bien sûr les preuves de ce que nous avançons. (voir le site Internet de la Nouvelle République)

Michel Chassier
Michel Chassier

Michel Chassier est intervenu au sujet de la nouvelle répartition des commissions. En faisant d’abord observer une répartition totalement déséquilibrée : ainsi la commission Lycées, déjà très importante, s’est vu adjoindre l’apprentissage et les formations sanitaires et sociales, ce qui représente un budget de presque 300 millions d’euros. A contrario, la commission Tourisme dispose d’un budget de 6,6 millions d’euros. Un rapport de 1 à 40 !
En même temps l’élu FN a regretté que l’opposition n’ait pas été consultée sur cette réorganisation, contrairement aux promesses faites par le Président aussitôt après sa réélection, ce qui augure mal pour la mandature.
Pour conclure Michel Chassier a émis le souhait que les arbitrages budgétaires soient faits dans chaque commission avant le débat d’orientations budgétaires, ce qui n’était pas le cas précédemment. Cela faisait partie des propositions du FN dans son programme régional. François Bonneau n’a pas répondu sur ce point.

Marc Gricourt
Marc Gricourt (PS)

Pour la petite histoire, plusieurs élus de Blois mais aussi des personnes appartenant au cabinet du Maire avaient fait le déplacement à Orléans pour assister à l’élection de Marc Gricourt comme 1er vice-président. Bien que faisant partie du public, ils étaient invités le midi à déjeuner avec les élus.