Adoption du régime indemnitaire des élus, membres du CESER et des moyens attribués aux groupes politiques de l’assemblée

Vos élus ont débattu du régime indemnitaire des élus, membres du CESER et des moyens attribués aux groupes politiques de l'assemblée.

266
Gilles Godefroy
Gilles Godefroy
Gilles GODEFROY sur le régime indemnitaire des élus :

« Je rappelle à l’assemblée les efforts réalisés par les citoyens et les collectivités pour faire face à la situation économique difficile que nous vivons actuellement. Dans ce contexte, demande est faite aux élus de l’assemblée régionale de consentir à une baisse, symbolique mais pas insignifiante, de 10% des indemnités accordées aux élus et ce, pour témoigner de la solidarité des élus de l’assemblée régionale avec l’ensemble de nos concitoyens. » Rapport 16.01.05 Adoption du Régime Indemnitaire des élus régionaux – Gilles GODEFROY


Philippe LECOQ sur le régime indemnitaire des membres du CESER :

« Je interroge le rôle et le bilan du Conseil Economique Social & Environnemental au sein de notre institution régionale. Cette assemblée n’a jamais su s’intégrer dans les institutions et reste, dans la pratique, très peu écoutée. Sur quels critères ses membres, non élus, sont ­ils désignés ? Alors qu’il est demandé à tant de nos concitoyens de faire des efforts, notamment sur les retraites, que la dotation générale des collectivités est en baisse, le coût d’un tel dispositif mérite d’être soulevé compte tenu de sa faible influence.

Je dénonce également l’attribution d’un bonus aux conseillers en fonction de leur assiduité, ce qui est totalement superflu puisque les missions ordinaires des conseillers du CESER sont déjà couvertes par leurs indemnités. En conséquence le groupe Front National vote CONTRE ce rapport. » Rapport 16.01.06 Adoption du Régime Indemnitaire des membres du CESER – Philippe LECOQ


Jean-René Coueille
Jean-René Coueille
Jean-René COUEILLE sur les moyens attribués aux groupes politiques :

« Je fait remarquer que les agendas, carte de vœux et autres produits promotionnels mis à disposition des élus par la Région devraient être financés par le budget alloué aux groupes politiques, et non pas distribués systématiquement sur les moyens généraux de l’assemblée. L’usage des vœux électroniques devrait être privilégié.

Ces petites dépenses constituent autant d’économies non négligeables qui peuvent être mise au service de l’économie et de l’emploi ! » Rapport 16.01.07 Attribution des Moyens affectés aux Groupes – Jean-René COUEILLE