Formation professionnelle des demandeurs d’emploi

Vos élus ont débattu de la formation professionnelle des demandeurs d'emploi.

269
Sylvie ROUXEL sur la globalité du rapport :

« J’interviens sur l’expérimentation en matière de formation professionnelle des demandeurs d’emploi : je souligne que ce projet risque de cloisonner le marché du travail, participer à l’inégalité des territoires et régionaliser le Pôle Emploi. Ce rapport met en évidence l’échec prévisible des 500 000 formations annoncées par le président Hollande dont la région devra porter le chapeau. Nous rappelons que seules les entreprises sont à même de connaitre les besoins en termes de formation pour leurs salariés et que ce ne sont pas les collectivités qui inverseront la courbe du chômage en mettant en avant des formations en trompe l’œil, bien souvent redondantes ! La fonction du CREFOP (Comité Régional de l’Emploi et de la Formation Professionnelle) en matière d’organisation et de coordination (au sein de laquelle le Front National n’est une fois de plus, pas représenté) ne fait pas de cette structure un décideur ou un maître d’oeuvre. Enfin, je demande à ce que tous les acteurs qui interviennent dans le cadre de la formation professionnelle assument pleinement leur rôle déjà bien défini par ailleurs, par la loi du Député Gille ! (également Président du groupe Socialiste, Radicaux et Démocrates). » Rapport 16.02.04 Formation Professionnelle – Sylvie ROUXEL


Michel Chassier
Michel Chassier
Michel CHASSIER :

« En réponse à l’amendement du groupe UDC, je précise que tous les élus régionaux LR sont loin d’être unanimes sur la régionalisation de Pôle Emploi souhaitée par Guillaume PELTIER : Virginie CALMELS, Présidente du groupe LR en Aquitaine-Limousin-Poitou Charentes, n’est pas de cet avis. Nous pensons aussi que cette régionalisation des politiques de formation risque de provoquer un fractionnement du territoire régional et que notre collectivité doit rester dans un rôle de pilotage, de coordination et de supervision des dispositifs. Ce sont les entreprises qui sont les mieux à même de définir leurs besoins et le Groupement d’Entreprise de l’Arrondissement de Romorantin-Lanthenay (41), reconnu « projet d’avenir » en est un parfait exemple. Enfin, nous réaffirmons le peu de visibilité dans le domaine de la formation professionnelle en rappelant les derniers propos de Michel GUIMONET. Le groupe Front National s’est prononcé contre l’amendement du groupe UDC et s’est abstenu sur le rapport. » Rapport 16.02.04 Formation Professionnelle – Michel CHASSIER (Réponse à l’amendement)