Construire l’apprentissage de demain

Vos élus sont intervenus au sujet de l'apprentissage de demain en Région Centre-Val de Loire.

314
Nadine Boisgerault
Nadine Boisgerault
Nadine BOISGERAULT :

« Je suis revenue sur les éléments de réflexion qui composeront le futur CPRDFOP (Contrat de Plan Régional de Développement de la Formation Professionnelle) : j’ai rappelé la nécessité de privilégier un accueil de qualité aux apprentis plutôt que d’avoir recours à des affectations de masse, qui favoriserait les échecs et les freins à l’embauche d’apprentis dans les entreprises. Je regrette que l’exécutif ne procède pas à davantage qu’une simple évaluation des sorties et des entrées pour élaborer sa carte de la formation professionnelle. En conclusion, nous demandons à ce que la Région Centre-Val de Loire s’intéresse réellement à l’insertion professionnelle des apprentis à l’issue de leur formation. » Rapport 16.03.08 Construire l’Apprentissage de Demain – Nadine BOISGERAULT


Philippe LECOQ :

« Je rappelle l’importance de l’apprentissage auprès des jeunes et des entreprises malgré que des efforts de perception restent encore à entreprendre pour que cette formation ne constitue plus une voie de garage. Le satisfecit habituel de l’exécutif (hausse du nombre d’alternants en enseignement supérieur) ne masque pas les réelles difficultés d’adéquation entre l’offre de contrats d’alternance et la demande émise par les candidats, 2,5 fois plus élevée ! Nous insistons donc sur la responsabilité de la région en matière d’offres de formation en alternance auprès des PME-PMI, les plus à même de recruter des apprentis. Nous mettons en garde contre les disparités et le déséquilibre géographique en région Centre-Val de Loire : le Cher et l’Eure-et-Loir sont les départements qui comptent le moins d’apprentis par habitant. L’alternance étant partie prenante dans la baisse du chômage, il convient d’agir avec efficacité et pragmatisme dans l’élaboration du prochain Schéma Régional de l’Apprentissage en consacrant davantage aux filières d’avenir : agroalimentaire, cosmétique, santé, numérique. La modernisation attendue des CFA et des structures de la formation dans la région permettra, au moins en partie de revaloriser l’alternance à défaut de pouvoir baisser réellement la courbe du chômage, très dépendante de l’activité économique. Nous voterons en faveur de ce rapport. » Rapport 16.03.08 Construire l’Apprentissage de Demain Intervention Générale – Philippe LECOQ