Convention Région-SNCF : les élus mis à l’écart par le Président Bonneau

124
Communiqué du groupe Front National Centre-Val de Loire.

Nous apprenons officiellement par voie de presse la signature le 19 décembre d’une convention entre la Région Centre-Val de Loire et la SNCF portant sur le transfert des Trains d’Equilibre du Territoire (TET).
A aucun moment les termes de cette convention n’ont fait l’objet d’une présentation, d’un débat ou d’un vote de l’assemblée, pourtant réunie en session plénière à la veille de cette signature.
La ratification de cet engagement ne figure pas davantage à l’ordre du jour de la prochaine commission permanente, le 20 janvier.

Etant donné l’enjeu pour les territoires concernés et l’impact budgétaire d’une telle décision, le groupe Front National regrette que les élus n’aient pas été consultés et n’aient toujours pas été destinataires à ce jour du texte complet de la convention.

Nos concitoyens doivent être conscients qu’il s’agit pour la Région de prendre en charge une part du déficit d’exploitation qui augmentera au fil du temps.
Les élus FN sont d’autant plus inquiets que les engagements de l’Etat en termes de compensation pourraient être prochainement remis en cause.

Enfin, le groupe FN demande également que les élus soient étroitement associés à l’élaboration du nouveau schéma directeur pour le POLT (Paris-Orléans-Limoges-Toulouse) au-delà de la question du remplacement des rames.

Télécharger en format imprimable : Communiqué FNCVDL 2017.01.16 – Convention RCVL-SNCF TET