Le Front National fait preuve d’expertise

109
Communiqué du Groupe Front National. (Commission Permanente 20/01/2017)

Le groupe Front National s’est opposé à l’école de « la prétendue deuxième chance », un dispositif couteux (840 000 €) pour des résultats contestables (4% de CDI à la sortie de l’E2C de Tours par exemple) qui sert davantage à faire baisser artificiellement les chiffres du chômage qu’à insérer des publics en difficulté.

         Egalement, nous avons approuvé l’étude visant à la mise en place d’une filière de transformation des produits de la chasse en Région Centre-Val de Loire. Charles de Gevigney, expert du dossier, a souligné devant une assemblée attentive les écueils qui ont mis en échec les précédentes tentatives. Notre élu a formulé 2 propositions : d’une part, la transformation de la venaison qui doit se faire par l’intermédiaire d’une filière dédiée et d’autre part, la valorisation des produits annexes.

         Concernant l’appel à projet FEDER Bassin de la Loire, nous avons alerté sur une application trop dogmatique des injonctions de Bruxelles. La restauration de la continuité des cours d’eau ne doit pas entraîner la destruction d’ouvrages tels que les seuils des moulins, 2ème patrimoine français après les églises, ou menacer des zones humides par assèchement comme cela pourrait être le cas en Sologne.

Contrairement au nôtre, le groupe UDC a approuvé tous les dossiers présentés en commission.

Télécharger au format imprimable : Communiqué FNCVDL 2017.01.20