Vœux fin de Session : D943 et Canal du Berry à Vélo.

Le groupe Front National a présenté deux vœux. Le premier s'intitule "Agir pour la D943" et le deuxième traite du prolongement de la vélo-route le long du Canal de Berry.

79
Vœux et Questions orales de fin de session
Mathilde Paris
Mathilde Paris

Mathilde PARIS : « J’ai souhaité m’assurer que la Région tienne pleinement son rôle dans le projet de financement qui la lie aux collectivités infra-régionales quant au développement de la voie verte le long du canal de Berry, en particulier pour la portion traversant le Loir-et-Cher, le département s’étant désengagé du projet. » 2017.03.02 SP – Groupe FN – Voeu Véloroute Canal du Berry

Le vœu n’a pas été adopté, l’exécutif nous ayant assuré de tenir ses engagements en matière de financement. L’UDC avait voté favorablement.


Stanislas de La Ruffie (crédits photo : conseil régional Centre-Val de Loire)
Stanislas de La Ruffie (crédits photo : conseil régional Centre-Val de Loire)

Stanislas de LA RUFFIE : « J’ai demandé, en complément de mon intervention sur le sujet abordé le matin-même, à ce que la Région s’implique financièrement dans le projet de réaménagement de la D943 reliant Tours à Châteauroux identifiable comme itinéraire d’intérêt régional et proposé que soit institué une véritable politique régionale en la matière. » 2017.03.02 SP – Groupe FN – Voeu D943

Le vœu n’a pas été adopté, l’exécutif « socialo-écologiste » n’ayant pas l’intention d’investir dans un domaine « qui ne serait pas le sien », quant bien même la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République) le permet, enjoignant le Département d’Indre-et-Loire à assurer la compétence qui lui revient et arguant que l’aspect financier du projet ne serait pas sans conséquence sur les finances de la Région, en dépit du caractère accidentogène de cet itinéraire. Ces raisons caractérisent une farouche volonté du PS de ne pas investir dans les transports routiers, ne tenant sa majorité dans l’assemblée qu’avec le vote des élus « écologistes ». L’UDC avait voté favorablement.


Charles de Gevigney
Charles de Gevigney

Charles de GEVIGNEY : « J’ai répondu favorablement au vœu du groupe « écologiste » qui consistait à proposer une étude régionale sur l’impact des perturbateurs endocriniens pour l’Homme et l’espèce animale. » Réponse aux Voeux – Perturbateurs endocriniens (Voeu EE) – Charles de GEVIGNEY


Gilles Godefroy
Gilles Godefroy

Gilles GODEFROY : « J’ai précisé que le groupe FN n’a pas participé au vote du voeu consistant à « introduire au moins 40% d’alimentation locale dont 20% de bio dans la restauration collective ». Bien que nous soyons d’accord sur le fond, sur la forme, j’ai précisé que ce vœu porté par un groupe politique issu de la majorité n’était pas cohérent : si la majorité le veut, qu’elle le fasse !