Compte Administratif et Rapport d’Activité 2016.

141
Michel CHASSIER
Michel CHASSIER
Michel CHASSIER sur le compte administratif et le rapport d’activité :

« Bien que la Région bénéficie d’une appréciation favorable quand à son risque d’insolvabilité, il va s’en dire qu’elle a perdu 44 M€ de dotation globale de fonctionnement (versée par l’Etat) et que les perspectives ne sont guerre réjouissantes à l’avenir. En effet, les leviers fiscaux de la collectivité font état de recettes en stagnation malgré une hausse des taux et d’une TICPE portée à son maximum. Celle-ci, associée à la part des recettes des cartes grises qui reviennent à la Région représentent 299,9 M€ en 2016. Avec la hausse du nombre d’automobilistes qui y sont assujettis, on peut donc parler « d’automobile fiscale » pour justifier qu’ils contribuent aussi bien aux infrastructures qu’ils utilisent, qu’au rail. La Région, qui doit également faire face à une rigidité structurelle de ses dépenses (lycées, convention TER, formation professionnelle…) devrait faire preuve de modestie lorsqu’il s’agit de vanter ses ambitions en matière de développement économique (7,6% en 2016 contre 7,15% en 2010), s’inscrivant dans un budget contraint. Enfin, sur le rapport d’activité, je regrette qu’il n’existe ni d’instrument ni de moyens nécessaires à l’évaluation des politiques régionales. Rapport 17.02.01 & 17.02.03 Rapport d’Activité 2016 et CA 2016 (Général) – Michel CHASSIER

<blockquote class= »twitter-tweet » data-lang= »fr »><p lang= »fr » dir= »ltr »>.<a href= »https://twitter.com/MichelChassier »>@MichelChassier</a> :Avc 300M€ de recettes issues de la TICPE, on parle d&#39;automobile fiscale plutôt qu&#39;autonomie fiscale <a href= »https://twitter.com/hashtag/directCR?src=hash »>#directCR</a> <a href= »https://twitter.com/hashtag/RCVL?src=hash »>#RCVL</a></p>&mdash; Groupe FN CVdL (@FN_CValdeLoire) <a href= »https://twitter.com/FN_CValdeLoire/status/880703794090303488″>30 juin 2017</a></blockquote>
<script async src= »//platform.twitter.com/widgets.js » charset= »utf-8″></script>


Matthieu COLOMBIER sur les formes de participation citoyennes  :

« Je suis intervenu pour rappeler que le concept de région participative et citoyenne n’a pas a trouver sa vocation dans la réinvention des formes de participation des citoyens, quand bien même les élections existent et montrent actuellement un niveau de méfiance très élevé. Egalement, associer les citoyens à la prise de décision est une bonne chose mais doit prendre place dans la rénovation de l’action politique elle-même. De même que l’établissement d’un rapport d’activité présenté chaque année « sous un jour nouveau » alors qu’il n’est que démarche politicienne et posture. » Rapport 17.02.01 & 17.02.03 Rapport d’Activité 2016 et CA 2016 – Matthieu COLOMBIER