Formation Professionnelle : CPRDFOP.

187
Sylvie ROUXEL sur la globalité du rapport :

« Le problème phare de la formation professionnelle est avant tout le chômage structurel du à la concurrence déloyale imposée par l’Europe, tout autant que les charges qui touchent nos PME-PMI, artisans-commerçants. L’apprentissage est victime de la dépréciation du travail manuel. Un contrat d’apprentissage sur trois est rompu avant son terme par manque de suivi, d’accompagnement et sécurisation des parcours (environ 20% pour les CAP en région Centre Val-de-Loire). C’est en partant du besoin des entreprises que l’on pourra affiner les formations et les filières pourvoyeuses d’emploi. Qu’en sera-t-il de l’annonce de notre Ministre du travail, des 50 milliards d’Euros du plan d’investissement pour la formation dont 15 milliards d’euros pour un million de jeunes, un millions de demandeurs d’emploi sur 5 ans. » Rapport 17.02.08 CPRDFOP (Intervention Générale) – Sylvie ROUXEL


Jeanne BEAULIER
Jeanne BEAULIER
Jeanne BEAULIER sur la formation à la création d’entreprise :

« Je déplore que le champ de la création d’entreprise n’ait pas pour l’heure été encore traité. Nous suggérons que le bénéficiaire de la formation professionnelle soit inscrit dans le cahier des charges de la commande publique, que l’organisme de formation intègre cette variable quand il s’agit d’une formation longue et/ou qualifiante dans le cas d’une création d’entreprise. Nous proposons de faire suivre aux stagiaires, à mi-parcours de la formation longue, un stage du type « préparation à l’installation », de rajouter pour l’organisme de formation l’obligation d’orienter le stagiaire vers un organisme ou une chambre consulaire qui l’accompagnera dans la sortie de la formation vers la création d’entreprise. » Rapport 17.02.08 CPRDFOP – Jeanne BEAULIER


Philippe LECOQ
Philippe LECOQ
Philippe LECOQ sur la formation en alternance :

« Il est impératif de répondre davantage aux besoins en compétence des territoires. Notre région a la responsabilité en matière d’offres de formation en alternance auprès des PME, on note pourtant une disparité et l’on remarque pourtant un déséquilibre géographique en région Centre. Ce contrat englobe plusieurs résolutions. Toutefois, il apparaît primordial de tendre vers une orientation choisie et réussie mais non subie tout en connaissant les besoins exprimés par les publics de la Région, citoyens et entreprises, et y apporter des réponses. » Rapport 17.02.08 CPRDFOP – Philippe LECOQ