La démocratie permanente, une tartufferie ?

98
Communiqué de Presse du Groupe Front National au conseil régional Centre-Val de Loire.

Le Président Bonneau avait lancé plusieurs initiatives dans le cadre de la « démocratie participative » dont la tournée citoyenne « quelle démocratie permanente en Région Centre-Val de Loire » et une consultation en ligne « alimentation : une stratégie pour les territoires régionaux 2017-2021 ».
Pour ce qui est de la consultation elle a intéressé à ce jour… 1 participant, qui a déposé 2 propositions.

Pour la démocratie permanente, la Région a mis en oeuvre davantage de moyens, en équipant un véhicule pour une tournée dans les départements et en constituant, non sans difficultés, un « panel » (traduisez « échantillon ») de citoyens qui, de l’aveu même des initiateurs de la démarche, n’est guère représentatif.

Quant au forum en ligne, il n’a rassemblé sur toute la Région que 30 participants. On ne peut pas dire que ce soit une réussite.

Cela n’a pas empêché le Président Bonneau, accompagné du vice-président Charles Fournier, d’organiser une première journée de restitution à Orléans, sans réussir à remplir la moitié de l’hémicycle du Conseil régional : environ 40 personnes, y compris les élus et les personnels des services.

Comment ne pas voir le côté dérisoire de cette démarche, que les élus FN avaient à juste titre considérée comme un simulacre de démocratie, où les rares citoyens qui s’y engagent sont encadrés par les politiques et les associations « bien-pensantes
».

Mais pour financer tout cela, la Région a quand même prévu un budget de 100 000 euros en 2017.

Avec l’aggravation des contraintes financières, dénoncée la veille par François Bonneau, cette expérience sera-t-elle reconduite en 2018 ?

Télécharger en format imprimable : Communiqué FNCVDL 2017.10.01 – Démocratie permanente