Santé : Un plan d’accès aux soins jugé stérile.

155
Véronique Péan
Véronique Péan
Véronique PEAN, rapporteur pour le groupe FN :

« Bien que nous y sommes favorables, relever le numerus clausus fait partie des solutions à moyen terme. Mais à court terme, la Région devra œuvrer de ses nouvelles compétences pour œuvrer au dynamisme des territoires ruraux pour attirer de jeunes médecins » Rapport 17.03.03 Accès à la Santé pour tous en RCVL – Véronique PEAN

 

 

 


Nadine Boisgerault (crédits photo : conseil régional Centre-Val de Loire)
Nadine Boisgerault
Nadine BOISGERAULT sur les MSP :

« La création de Maisons de Santé Pluridisciplinaires ne permet pas à elle seule de résoudre la désertification médicale que subit notre Région et ne saurait donc éviter la surcharge des hôpitaux avec la prise en charge des besoins courants » Rapport 17.03.03 Accès à la Santé pour tous en RCVL – Nadine BOISGERAULT


Stanislas de La Ruffie (crédits photo : conseil régional Centre-Val de Loire)
Stanislas de La Ruffie
Stanislas de la RUFFIE sur la formation des jeunes médecins :

« Je regrette que les mesures prises en matière d’aménagement du territoire prises par la Région et celles relevant de la compétence de l’Etat ne puissent être à la hauteur des enjeux. Je propose par ailleurs que ce dernier puisse rendre obligatoire la pratique d’un stage d’internat de 6 mois mieux rémunéré que le salaire d’un interne » Rapport 17.03.03 Accès à la Santé pour tous en RCVL – Stanislas de LA RUFFIE


Mathilde Paris
Mathilde Paris
Mathilde PARIS sur la médecine du futur :

« Je propose que notre région devienne le lieu d’expérimentation du cabinet médical mobile afin que tous puissent accéder aux soins même dans les territoires les plus reculés » Rapport 17.03.03 Accès à la Santé pour tous en RCVL – Mathilde PARIS

Le groupe FN s’est abstenu sur ce rapport.