« FRIC-FRAC » à Orléans.

643
Communiqué du groupe Front National au conseil régional Centre-Val de Loire.

L’argent du contribuable permet à une prétendue artiste de présenter des parpaings et des caniveaux en béton comme une œuvre d’art censée « élaborer un paysage pluriel, à la fois minéral et immobile, paisible et ludique ».

Certains ne veulent pas voir l’évidence et n’osent pas la moindre critique de peur d’être traités de ringards voire d’obscurantistes. Pas nous ! Seuls les élus FN ont le courage d’appeler un chat un chat, et ce genre d’artistes des imposteurs. Une fois encore le groupe de Guillaume Peltier a voté avec les socialistes.

Nos concitoyens également refusent de prendre des vessies pour des lanternes. Le public  n’est pas au rendez-vous : 10 000 € de billetterie pour 2 703 943 € de dépenses, soit 0,37%, encore moins qu’en 2017.

En même temps le FRAC reporte un excédent de 312 450 € correspondant à des subventions perçues l’année dernière, ce qui montre que l’Etat et la Région n’exercent pas le contrôle nécessaire.

Il serait temps que la Chambre Régionale des Comptes se penche sur le fonctionnement de cette structure.

Télécharger au format imprimable : Communiqué FNCVDL 2018.01.23 – FRIC-FRAC à Orléans