Schéma Régional de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Les élus Front National ont débattu le Schéma Régional de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation proposé par l'exécutif.

566
Véronique PEAN, rapporteur pour le groupe FN :
Véronique Péan
Véronique Péan

« Je dénonce la complexité du rapport proposé par la Région. En effet, je rappelle que ce schéma idéologiquement est correct mais économiquement et socialement inapplicable. Nous regrettons ainsi que près de 40 % des jeunes ayant BAC +5 sont toujours sans emploi un an après leur diplôme. Nous dénonçons également le fait que la Région veuille augmenter considérablement le nombre d’étudiants. Qu’étudieront-ils et quelles seront leurs perspectives d’avenir ? » Rapport 18.01.01 SRESRI – Véronique PEAN


Matthieu COLOMBIER sur les disparités territoriales de ce schéma : 
Matthieu Colombier
Matthieu Colombier

« Je rappelle à l’Assemblée les inégalités et les disparités dans le domaine de l’enseignement supérieur notamment sur le territoire régional. Il est impératif de répartir les universités dans chaque département de manière équitable. En effet, en le milieu rural, les étudiants quittent définitivement les zones « défavorisées » pour les grandes villes afin d’effectuer leurs cursus scolaire. Nous sommes favorables au développement dans chaque département des CFA, de l’alternance dans l’enseignement supérieur et des IUT » Rapport 18.01.01 SRESRI – Matthieu COLOMBIER


Stanislas de La Ruffie (crédits photo : conseil régional Centre-Val de Loire)
Stanislas de La Ruffie
Stanislas de LA RUFFIE sur les doctorants :

« Je déplore que les doctorants soient de moins en moins nombreux en France. Dans ce domaine, les étudiants sont peu aidés par le nombre de bourses octroyées (50 pour 1200 doctorants en Région). De même que par le peu de bénéficiaires des CIFRES (Conventions Industrielles de Formation par la Recherche) qui leur permet d’alterner présence en entreprise et laboratoire : favoriser ce biais permettrait pourtant de palier au manque de reconnaissance et de débouchés de ces métiers » Rapport 18.01.01 SRESRI – Stanislas de LA RUFFIE


 Le groupe FN a déposé un amendement mais qui n’a pas été adopté : Rapport 18.01.01 SRESRI – Amendement Groupe FN