Projet Régional de Santé : Il y a urgence !

Le groupe Front National s'est exprimé à propos du Projet Régional de Santé par la voix de son Président, Michel Chassier.

499
Michel Chassier
Michel Chassier
Michel CHASSIER, rapporteur pour le groupe FN :

« En dépit des objectifs ambitieux prônés par la loi HPST (Hôpital Patient Santé Territoires) de 2009, tels que la modernisation des structures et l’accès à des soins de qualité pour tous, à la prévention et à l’amélioration du système de santé dans les territoires, la réalité est toute autre. La modernisation est devenue rationalisation, puis rentabilisation. Notre groupe avait été le seul à proposer un avis défavorable il y a 6 ans.

A nouveau, nous sommes amenés à nous exprimer, non pas sur le Projet Régional de Santé lui-même mais seulement sur un avis consultatif émis par l’exécutif… alors même que la Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie s’est déjà réunie le 29 mars dernier. Le débat consistera alors à protester contre les fermetures de services à venir dans les hôpitaux ou les maternités, s’alerter contre l’âge avancé des médecins ou encore leur faible densité en Région Centre-Val de Loire en dépit des efforts et des engagements consentis en faveur des MSP et des EHPAD… Parfois même en allant au delà de ses compétences, le tout sur fond de rivalité entre les métropoles de Tours et d’Orléans, non sans rappeler que la politique de santé relève de l’échelon national et qu’elle se doit d’être respectueuse de l’égalité de tous les territoires.

Certains élus se plaindront ainsi des conséquences d’une politique qu’ils ont approuvé tour à tour lorsqu’ils étaient au pouvoir. Enfin, pour exprimer notre opposition à ce projet régional de santé et envoyer un message fort à l’Etat, qui fait la part belle aux réductions des dépenses de santé en lieu et place des soins de proximité, nous quittons de fait cet hémicycle et ne participons pas à cette mascarade » Rapport 18.02.02 Projet Régional de Santé PRS2 – Michel CHASSIER